samedi 6 juin 2015

[Test de produit #3] Audacious Lipstick de Nars - Vera

Comme promis, voici la suite de ma revue sur les rouges à lèvres Audacious Lipstick de Nars. Si vous avez bien tout suivi, vous avez compris que je les aime d'amour, et que je n'ai pas l'intention de m'arrêter à 2 couleurs.


Cette fois je vous présente l'autre beauté de ma collection, le sublime Vera.



Présentation de la teinte Vera




Il s'agit d'un framboise presque prune assez foncé. Il est là aussi extrêmement pigmenté, plutôt confortable et longue tenue. C'est une teinte sur laquelle j'ai eu un vrai coup de cœur, elle fait très classe, mais attention du coup, à le porter avec des yeux pas trop chargés! Et pour moi ça n'est pas un rouge à lèvres de journée, en tout cas je ne l'assumerais pas en journée.

Par contre si je le porte en soirée je fais toujours sensation!




Comment j'applique mes rouges à lèvres?


J'ai fait cet article en deux parties pour une bonne raison : une teinte comme Vera, plutôt foncée, doit être posée parfaitement (enfin du moins le plus correctement possible) pour que ça soit joli. Le contour des lèvres doit être propre et net, et impossible de se louper en l'appliquant. 

Si on "déborde" et qu'on essaye de frotter on risque vite de ressembler à Bozo tellement la pigmentation est présente. Du coup l'idéal consiste à faire d'abord le contour des lèvres, en se concentrant très très fort, et ensuite on vient remplir le centre. 



Le contour, si on a un crayon contour des lèvres de la bonne teinte, c'est le top. En fait pour Vera je n'en ai pas, donc j'applique le rouge avec un pinceau à lèvres. Le mien vient de la gamme studio de ELF (soit 4€ en ligne) et franchement je n'ai absolument rien à lui reprocher, il fait bien son job. L'avantage c'est que le pinceau est fin, ce qui fait qu'on est beaucoup, beaucoup plus précis qu'avec le raisin du rouge directement.




Donc on fait le contour, on s'applique, et ensuite une fois qu'on ressemble à une cagole, on peut remplir avec le raisin directement. Dans les règles de l'art il faudrait appliquer le rouge sur l'ensemble de la bouche avec le pinceau, j'avoue que je n'ai jamais vu l’intérêt... 




Ensuite c'est le moment de venir "mordre" un mouchoir en papier. On retire comme ça la matière en trop et un peu de "gras", donc meilleure tenue et moins de risque de transfert.

A ce moment là, deux solutions : si on a un peu de temps devant soi et qu'on veut une tenue irréprochable, on poudre sa bouche avec une poudre pour le teint, ça le fixe, et ensuite on remet une couche de rouge. Sinon on s'arrête là, pour le quotidien c'est largement suffisant d'après moi. Mais pour une sortie, encore plus si on va manger, c'est préférable.






Voilà, vous savez tout sur ce sublissime prune à lèvres et mes habitudes en cas de couleur foncée!




2 commentaires:

  1. en effet il est sublime !
    J'adooore :P
    Et ça me rassure, j'ai la bonne technique avec mes rouges bien rouge ! (vu que je n'ai pas de crayons non plus)

    RépondreSupprimer